Pourquoi Picasso a-t-il peint Guernica en gris ?

https://www.franceculture.fr/emissions/ouh-la-l-art/pourquoi-picasso-a-t-il-peint-guernica-en-gris

Published by nancy krief

Pourquoi acheter de l'art ? Acheter ou louer en leasing une œuvre d' art, est un investissement et une excellente affaire ! Artiste peintre, mes œuvre ont la côte certifiée à 800 € pour tableau de 65x50. Art Brut Peinture : Aquarelle Pastel Huile Acrylique Dessin Sculpture Formation NABA nouvelle académie des Beaux Arts, à l'école des beaux-arts de Paris Acheter ou louer en leasing une œuvre d' art, est un investissement et une excellente affaire ! Les entreprises, grâce à la defiscalisaion peuvent rehausser artistiquement leur image et donner une plus value à leur entreprise en achetant ou en louant des œuvres d'art. Déduction fiscale pour l'achat d'œuvres d'art. En Leasing, LOA ou LLD Les loyers sont 100% déductibles Les œuvres d'art sur la vie sont le complément idéal de toute maison. Chaque fois que vous regarderez cette magnifique œuvre d'art accrochée dans votre maison, vous vous rappellerez tout le sens qu'elle a derrière elle et pourquoi elle a été créée en premier lieu - parce que la vie est pleine de hauts et de bas, mais vaut toujours la peine d'être vécue ensemble en tant que famille ou groupe d'amis. Lorsque les temps sont durs, rappelez-vous ce qui compte le plus : l'amour, le bonheur, le rire… et n'oubliez pas nos œuvres d'art ! Ils font aussi d'excellents cadeaux ! De plus J'accompagne les collectionneurs, entreprises et particuliers, dans le développement et l’animation de leur collection d’Art Contemporain. Acheter ou louer en leasing LOA ou LLD est une bonne affaire. service-public.fr https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32914 Déduction fiscale pour l'achat d'œuvres d'art Vérifié le 18 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) Les entreprises, grâce à la défiscalisation, peuvent rehausser artistiquement leur image et donner une plus value à leur entreprise en achetant mes œuvres. Les œuvres d'art sur la vie sont le complément idéal de toute maison. Chaque fois que vous regarderez cette magnifique œuvre d'art accrochée dans votre maison, vous vous rappellerez tout le sens qu'elle a derrière elle et pourquoi elle a été créée en premier lieu - parce que la vie est pleine de hauts et de bas, mais vaut toujours la peine d'être vécue ensemble en tant que famille ou groupe d'amis. Lorsque les temps sont durs, rappelez-vous ce qui compte le plus : l'amour, le bonheur, le rire… et n'oubliez pas nos œuvres d'art ! Ils font aussi d'excellents cadeaux ! De plus, c'est un investissement et une excellente affaire ! Déduction fiscale pour l'achat d'œuvres d'art Vérifié le 18 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) L'entreprise qui achète des œuvres originales d'artistes vivants pour les exposer au public peut déduire le prix d'acquisition de son résultat imposable. C'est aussi le cas pour l'achat d'instruments de musique destinés être prêtés aux artistes. Il faut cependant que ces œuvres ou instruments répondent à certaines conditions. Quelles sont les entreprises concernées ? Société soumise à l'impôt sur les sociétés (de plein droit ou sur option) Entreprise individuelle soumise à l'impôt sur le revenu dans la catégorie des BIC Attention : le dispositif de la déduction nécessite de pouvoir inscrire le prix d'acquisition déductible à un compte de réserve spéciale au passif du bilan de l'entreprise. Cela exclut principalement les professions libérales, qui n'ont pas la faculté de créer au passif de leur bilan un compte de cette nature. Quelles sont les œuvres et instruments permettant la déduction ? Œuvre originale d'un artiste vivant Pour bénéficier de la déduction, l'entreprise doit exposer l'œuvre d'art dans un lieu accessible gratuitement au public ou aux salariés, sauf dans leurs bureaux, pendant 5 ans. Cette période correspond à l'exercice d'acquisition et aux 4 années suivantes. Les œuvres concernées sont les suivantes : Tableaux, peinture, dessin, aquarelle, gouache, pastel, monotype, entièrement exécuté de la main de l'artiste Gravure, estampe et lithographie, tirée en nombre limité directement de planches entièrement exécutées à la main par l'artiste. La technique ou la matière employée n'a pas d'importance, à l'exception de tout procédé mécanique ou photomécanique Production en toutes matières de l'art statuaire ou de la sculpture et assemblage, dès lors que cette production et assemblage sont exécutés entièrement de la main de l'artiste L'artiste doit être vivant au moment de l'achat de l'œuvre. L'entreprise doit pouvoir justifier de l'existence de l'artiste à la date d'acquisition. L'exposition de l'œuvre peut être réalisée dans les lieux et situations suivantes : Locaux de l'entreprise, à condition qu'ils soient effectivement accessibles au public ou aux salariés Manifestations organisées par l'entreprise ou par un musée, une collectivité territoriale ou un établissement public auquel le bien aura été confié Musée auquel le bien est mis en dépôt Région, département, commune ou un de leurs établissements publics ou un établissement public à caractère scientifique, culturel ou professionnel L'exposition doit être permanente (pendant les 5 années requises), et non réalisée à l'occasion de manifestations ponctuelles (exposition temporaire, festival saisonnier, notamment). Quelles que soient les conditions d'exposition au public adoptées par l'entreprise, le public doit être informé du lieu d'exposition et de sa possibilité d'accès au bien. L'entreprise doit donc communiquer l'information appropriée au public. Elle doit le faire par des indications attractives sur le lieu même de l'exposition et par tous moyens promotionnels adaptés à l'importance de l'œuvre. Attention : le local d'entreprise dans lequel l'œuvre est exposée ne peut pas être un bureau personnel, une résidence personnelle ou un lieu réservé aux seuls clients de l'entreprise par exemple. L'exposition dans ces locaux ne permet pas l'accès à la déduction fiscale Déduction fiscale pour l'achat d'œuvres d'art - professionnels | service-public.fr"""" https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F32914 Déduction fiscale pour l'achat d'œuvres d'art Vérifié le 18 novembre 2020 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) La location d'œuvres d'art en leasing, LOA ou LLD Le premier avantage d’acheter en leasing professionnel (que ce soit via LOA ou LLD) est comptable : l'œuvre d'art ne va pas apparaitre sur le bilan comptable de l’entreprise. En n’alourdissant pas le bilan comptable, les capacités d’investissement ou bien d’endettement de l’entreprise sont ainsi protégées, puisque la réserve de trésorerie reste intacte. Autre avantage non négligeable sur le bilan comptable, c’est que les loyers du leasing apparaissent comme des charges dans le compte de résultat. Ce qui veut dire que cela va permettre de diminuer le bénéfice imposable, et donc le montant de l’impôt à verser aux Impôts. Avec la LLD, ces inconvénients n’existent pas. Les loyers mensuels payés en contrepartie de la location ne s’affichent pas au bilan, mais vont être inscrits dans les charges. Le professionnel n’a alors aucun amortissement à gérer. Mieux encore, l’endettement apparent du bien est réduit et aucune avance de TVA n’est exigée. la LLD pour entreprises La location longue durée offre plusieurs avantages : Plusieurs services inclus dans un seul et même loyer Le contrat de LLD prévoit : l’entretien, l’assistance, la mise à disposition d’une autre œuvre en cas d’immobilisation, l’assurance. Tous ces services sont inclus dans un seul et même loyer permettant à l’entreprise de gérer plus efficacement son budget. Les loyers sont déductibles Dans le cadre de la LLD, les loyers sont considérés comme des charges réparties sur toute la durée du contrat. Elles sont déductibles des impôts, dans la limite de 18 300 euros par an. La location longue durée est un mode de financement privilégié par les entreprises https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2437 débourser, le solde non payé par les loyers étant couvert par le dépôt de garantie. Le bien objet du contrat de location est également couvert par le cautionnement, d’autant que le locataire a la possibilité de restituer le bien à la fin du contrat. Celui-ci doit être dans un bon état en faisant abstraction de l’usure due à une utilisation normale. L’entretien, la maintenance Agissant comme s’il était propriétaire du bien, le crédit-preneur a l’obligation d’entretenir le bien loué jusqu’au terme du contrat de location. En particulier lorsqu’il est un professionnel, cette responsabilité est dans son intérêt, puisqu’elle lui assure une disponibilité à 100 % du matériel, évite par conséquent toute interruption de son activité et lui permet de continuer à dégager des bénéfices. location prend fin immédiatement. Le cautionnement La quasi-totalité des établissements qui proposent le leasing exige le versement d’une caution visant à garantir l’opération de crédit ainsi que le contrat de location. Le montant de ce dépôt est logiquement égal à la valeur résiduelle (ou de rachat du bien) en fin de contrat. L’objectif est d’encourager le crédit-preneur à lever l’option d’achat puisqu’il n’a rien à débourser, le solde non payé par les loyers étant couvert par le dépôt de garantie. LOA LLD FINANCEMENT Entreprises Durée de 13 à 48 mois Loyer 100% déductibles Option d'achat de 3% du montant financé 1er loyer jusqu'à 30% du financement Particuliers Durée de 10 à 60 mois NOUS CONTACTER

Leave a Reply

%d bloggers like this: